Assurance habitation : les assureurs évaluent le risque en fonction de quels critères ?

Pour pouvoir évaluer efficacement votre prime d’assurance, votre assureur pourra considérer quelques points importants. Son évaluation dépendra, surtout, de la localisation de la maison, de vos anciennes expériences de sinistres et le type de contrat que vous avez choisi. Ils évalueront également la valeur de tous vos biens.

Quels sont les critères d’évaluation des risques en assurance habitation ?

Que vous soyez un locataire ou un propriétaire, vous ferez mieux de souscrire une assurance habitation. Cependant, les assureurs considèrent quelques critères pour l’évaluation des risques. A priori, ils prennent en considération les caractéristiques de votre maison. En effet, des points particuliers comme les matériaux utilisés, les dimensions et l’âge du logement, sa localisation, le système de chauffage, le coût de reconstruction, … sont à prendre en compte pour une évaluation efficace. Concernant la localisation géographique, certaines zones sont considérées à risques comme les terrains sismiques, les lieux hautement touristiques, les agglomérations, les logements en montagne, les zones exposées aux cambriolages, les lieux proches des sites industriels et les zones rouges (inondables, incendie feu de forêt, …). Si votre maison se trouve dans l’un de ces zones, vous pourrez supporter une cotisation supérieure.

Comment évaluer les risques en assurance habitation ?

Pour l’évaluation des risques de votre logement, l’assureur pourra considérer le montant de votre franchise. Il s’agit de la somme que vous êtes prêts à payer en cas de sinistre. Il considérera également votre système de protection incendie. Il tiendra compte de la distance de la borne fontaine ou de la caserne de pompier par rapport à votre logement. Dans le cas où vous habitez dans un immeuble, il vérifiera la présence d’un système de gicleurs.

Ce qu’il faut savoir sur l’évaluation des risques en assurance habitation

Afin de vous offrir une bonne évaluation des risques de votre assurance habitation, votre assureur va tenir compte de vos expériences de sinistres. En effet, il s’informera sur le nombre et le type de sinistres que vous avez subi. Ensuite, il pourra également se renseigner sur le taux de criminalité et d’incendie du lieu ou se trouve votre maison. Au passage, notant que votre niveau de protection peut avoir une influence sur votre prime. Celle-ci variera en fonction du type de contrat choisi, le montant de la franchise ainsi que les avenants que vous avez ajouté à votre contrat. De toute évidence, il considérera la valeur de tous les biens que vous possédez dans votre domicile en cas d’incendie.

L’assurance habitation est-elle obligatoire ?
Mon assurance habitation me couvre-t-elle en cas d’incendie ?