Mon assurance habitation me couvre-t-elle en cas d’incendie ?

Publié le : 06 avril 20214 mins de lecture

La totalité des contrats d’assurance multirisques habitation ou MRH comporte une garantie incendie qui couvre les dégâts matériels en cas d’explosion, d’implosion ou de chute de foudre entrainant un incendie. Par conséquent, votre assureur rembourse la réparation des dégâts si un sinistre survient. Mais alors, dans quelle mesure la garantie incendie vous couvre en cas d’incident ?

Que couvre la garantie incendie ?

Pour commencer, il convient de noter qu’il existe trois formules possibles en termes d’assurance habitation : l’offre basique (ou responsabilité civile) qui est le minimum légal, la solution intermédiaire qui garantit plus de couvertures et le contrat MRH qui propose une couverture complète.

Si vous avez souscrit un contrat multirisques habitation, vous bénéficiez automatiquement d’une assurance en cas d’incendie. Cette dernière couvre entre autres tous les biens qui se trouvent dans le logement au moment de l’incident : mobiliers, électroménagers, appareils électriques et électroniques (ordinateur, tablette, etc.).

Les objets de valeur comme les bijoux ou les objets de collection sont remboursés à hauteur d’un montant plafonné et évalué selon les conditions générales de la formule choisie.

Dans quels cas la garantie incendie s’applique-t-elle ?

Si l’assurance en cas d’incendie s’applique lorsque vos appareils sont détériorés lors d’un incident, elle ne concerne cependant pas le remplacement d’un équipement défectueux ayant entrainé un incendie. Ce type de risque est couvert par l’assurance dommages électrique.

Afin de connaitre la couverture dont vous bénéficiez en cas de sinistre d’ailleurs, il convient de comprendre les risques pris en charge par la garantie incendie :

. Une flamme qui se déclare de manière accidentelle

. Une explosion directe ou une implosion

. Un feu produit par la foudre

Bien entendu, les dommages causés par la fumée peuvent être considérables c’est pourquoi ils sont également couverts par l’assurance incendie. Pour finir, les dégâts causés durant l’intervention des secours sont remboursés : porte enfoncée, mobiliers détériorés par les lances, etc.

Les modalités à connaitre avant de souscrire

Pour bénéficier d’une assurance en cas d’incendie, le souscripteur devra respecter certaines obligations préventives comme l’installation d’un détecteur de fumée, le ramonage (1 ou 2 fois par an) et le débroussaillage (200 mètres autour de la propriété). En cas de manquement à l’une de ces conditions, la mise en jeu de la garantie incendie peut être refusée par l’assureur. D’ailleurs, vous pourrez même faire l’objet d’une sanction venant de celui-ci.

Les offres d’assurance et les modalités de remboursement proposées sur le marché étant nombreuses, l’idéal serait d’utiliser un comparateur en ligne pour dénicher le contrat adapté à votre situation et votre budget. Cet outil peut également vous rediriger vers un formulaire de demande de devis ce qui accélèrera grandement la recherche.

Orages fréquents : est-on assuré pour les dommages électriques ?
Assurance habitation : qu’est-ce que la garantie protection juridique ?

Plan du site